Nous élargissons nos programmes pour y intégrer les clients qui chauffent au mazout et dont le revenu du ménage est inférieur à 70 000 $. Les détails du programme sont encore en cours d’élaboration et les demandes pourront être soumises à partir du 16 janvier 2023.

AV Cell

Alors que de plus en plus de personnes votent avec leur portefeuille pour la durabilité, les matériaux en fibre à base de bois ressurgissent. Ils sont doux, abordables, respirants, absorbants, renouvelables et biodégradables en quelques semaines seulement, contrairement aux tissus synthétiques, dont certains ne se décomposent jamais. C’est là qu’intervient AV Group NB, membre du groupe indien Aditya Birla, qui possède des établissements de production dans le monde entier. Depuis 25 ans, l’entreprise produit de la pâte à dissoudre exclusivement destinée à la fabrication de fibres discontinues de viscose. Sa mission ? Être un leader mondial dans son secteur en adhérant aux normes les plus élevées en matière de sécurité, de qualité et de durabilité responsable.

AV Group NB estime que l’intendance de la durabilité par la biodiversité, la conservation et la récolte responsable est une responsabilité permanente et partagée. C’est pourquoi ils dépassent les normes de rendement en matière de gestion forestière et sont appuyés par la certification de la Sustainable Forestry Initiative. C’est au cours des efforts d’optimisation des coûts de production qu’ils ont découvert que leur usine d’Atholville avait des coûts de consommation d’énergie anormalement élevés par rapport à leur autre installation. Souhaitant rester fidèle à ses normes de durabilité, l’équipe régionale d’AV Cell s’est retroussée les manches et a procédé à une évaluation initiale des projets proposés avec l’aide des membres de l’équipe d’efficacité d’Énergie NB. L’évaluation a permis à AV Cell d’obtenir des renseignements sur les incitatifs du programme et les prévisions de rendement accru pour ces importantes initiatives d’investissement en capital.

En fin de compte, dix initiatives ont été mises en place dans le but de réduire la consommation et les fuites de vapeur, de maximiser la récupération de chaleur à plusieurs points de production, de réduire les pertes de chaleur, de rendre le recyclage de la pâte moins énergivore, de remplacer les pompes énergivores et d’augmenter la production d’électricité. 

La consommation de vapeur a été réduite en remplaçant la boîte à vide classique par un Super Steam Vac, tandis que les fuites de vapeur ont été réduites grâce à l’installation de nouveaux serpentins de chauffage à la vapeur. La production d’énergie a été améliorée grâce à l’installation d’un nouveau système d’évacuation de la vapeur à basse pression, qui utilise la vapeur pour alimenter un générateur qui servira de source d’énergie de secours. Parallèlement, la consommation d’énergie a été réduite en remplaçant les pompes Clove Rotor obsolètes par des pompes de pointe Sulzer à moyenne consistance et en améliorant la stabilité opérationnelle de la machine de recyclage de la pâte à papier.

Un certain nombre d’initiatives ont été entreprises pour améliorer la récupération de chaleur. Dans une zone, l’échangeur de chaleur a été modifié avec des plaques supplémentaires pour augmenter le transfert de chaleur. Une autre initiative a consisté à ajouter une ligne de dérivation avec des boucles de contrôle du débit et de la température pour maintenir la température requise. Le faisceau de tubes de l’ancien échangeur de chaleur a également été remplacé afin qu’il puisse être remis en service et récupérer à nouveau de la chaleur. Enfin, les surfaces à haute température ont été isolées pour maximiser l’efficacité thermique, ce qui a également l’avantage d’accroître la sécurité sur le lieu de travail.

Au total, Énergie NB a remis plus de 25 % du coût total du projet, pour un total de 673 000 $. Grâce à ces dernières améliorations apportées à AV Cell, les économies d’énergie annuelles prévues pour l’installation sont de 75 000 GJ d’énergie thermique et de 3 GWh d’électricité, ce qui représente des économies d’énergie de plus de 2 000 000 $. Bien que les initiatives aient eu pour principal impact l’efficacité énergétique et la durabilité, elles ont également permis d’améliorer la sécurité sur le lieu de travail, d’accroître la productivité et la qualité, ainsi que de sensibiliser l’ensemble de l’équipe à l’énergie. Pritesh Rao, ingénieur principal des procédés chez AV Cell NB, déclare : « La réduction globale de l’énergie et des GES est un élément clé de la feuille de route et des objectifs de durabilité du groupe AV et d’Aditya Birla. Les améliorations que nous avons réalisées dans le cadre de ce programme contribuent grandement à l’atteinte de notre objectif ultime de zéro carbone net d’ici 2050. »

AV Group NB sait qu’il faut plus que des investissements matériels pour être un véritable intendant de la durabilité, c’est pourquoi ils ont également formé leur personnel pour travailler et surveiller les mises à niveau et ont créé une équipe de l’énergie pour favoriser une culture consciente de l’énergie qui encourage le personnel à améliorer le rendement énergétique chaque jour. « Toutes les industries, grandes ou petites, doivent profiter de ce merveilleux programme qui non seulement nous aide à réduire la consommation d’énergie et à rendre notre fonctionnement plus durable, mais contribue également à relever l’un des plus grands défis auxquels l’humanité est confrontée aujourd’hui : le changement climatique. » - Pritesh Rao, ingénieur principal des procédés.